3 conseils pour mieux créer son business plan - Lovantys les news de votre entreprise

Publiez vos communiqués de presse

3 conseils pour mieux créer son business plan


Préalable indispensable à la création de toute entreprise, mais également à l’accomplissement de toutes les démarches relatives à la recherche d’un investisseur potentiel ou d’un emprunt pour démarrer votre activité auprès de votre banquier. Car pour convaincre de la solidité de votre projet, seul un bon business plan saura faire la différence.

Mais cette rédaction s’avère souvent laborieuse, pénible et particulièrement complexe, entraînant généralement un risque assez grand de se perdre dans la construction d’un document sans forme, et assez peu compréhensible. Notre rédaction vous propose ici 3 conseils incontournables pour réussir à coup sûr la création de votre business plan.

Une bonne présentation indispensable à la présentation d’un bon business plan

Avant toute chose, gardez à l’esprit qu’un business plan n’est pas une tartine remplie de chiffres à la pelle, de diagrammes et autres graphiques étalés les uns à la suite des autres. Les chiffres sont effectivement indispensables pour donner une assise crédible et sérieuse au projet, mais ils doivent surtout être analysés. Un investisseur sera bien plus séduit par une démonstration et une analyse pertinente et détaillée de quelques chiffres, plutôt qu’une foule de données non exploitées ou utilisées dans le raisonnement présenté à travers le business plan. Mais attention, commenter et expliquer ces chiffres ne veut pas dire qu’il est bon de les détailler à l’infini, au contraire : tout est dans le subtil dosage entre une exploitation légère mais argumentée de quelques données chiffrées pertinentes. Par ailleurs, il est indispensable afin de favoriser une bonne compréhension et fluidité dans la lecture de rester cohérent dans la construction entre les chiffres et les contenus textuels. Enfin, n’oubliez pas de prévoir comme pour tout document argumentatif qui se veut sérieux de bien citer l’ensemble de vos sources et notamment celles qui vous ont permis de trouver vos éléments chiffrés.

Anticipez l’avenir de manière prudent et réaliste

Un bon business plan est un business plan crédible pour un investisseur. Autrement dit, s’il sent que vous embellissez le tout, il perdra rapidement la confiance en votre étude et ne cherchera pas à aller jusqu’au bout du business plan. Un fondamental à respecter est donc de rester réaliste : gardez les pieds sur terre pour votre progression d’activité. Inutile d’enjoliver les choses. Mieux vaut rester prudent et démontrer la forte probabilité d’une progression modeste mais stable de l’activité que d’évoquer la possibilité peu crédible et probable d’une explosion du résultat d’exploitation. N’oubliez d’ailleurs pas qu’un banquier préfère financer un projet moins rentable mais solide, qu’une potentielle bombe de rentabilité risquant de s’effondrer du jour au lendemain.Ainsi, il est très important tout particulièrement de ne pas surestimer le chiffre d’affaires prévisionnel, une erreur pourtant très souvent commise par les nouveaux entrepreneurs. Autre signe de sérieux et de rigueur bien perçu, l’incorporation d’un calendrier détaillé, qui démontrera à votre lecteur que votre travail a été tellement poussé qu’il vous a permis de mettre au point un calendrier prévisionnel.

Démarquez-vous de la concurrence

Donnez envie à un investisseur ou autre partenaire de vous suivre, en lui démontrant en quoi vous êtes différent. Pourquoi devrait-il vous accompagner vous et pas un autre ? Soulignez ce qui vous distingue de la concurrence, ce que votre touche personnelle et votre stratégie, ou encore vos produits peuvent apporter de plus.


Random Posts